Docteure! J’ai une sciatique, que faire ?

Docteure! J’ai le sciatique coincé! Que faire pour soulager un nerf sciatique coincé?

Plusieurs personnes se présentent avec des douleurs au bas du dos et aux jambes en mentionnant qu’ils ont une ‘’sciatique’’, mais est-ce bien le cas?

Pour commencer, qu’est-ce que le nerf sciatique ?

Le nerf sciatique (et non asiatique 😉) est le plus gros nerf du corps humain. Il est composé des dernières racines lombaires ainsi que les racines sacrées. (voir image). Il s’étend de la région fessière et se propage à l’arrière de la cuisse, puis il se divise derrière le genou pour descendre vers le pied et les orteils.

Comment se caractérise une sciatique ou un syndrome radiculaire lombosacré ?

Les symptômes typiques d’une sciatique comprennent une douleur ou des engourdissements à la fesse se propageant sur l’aspect postérolatérale du membre inférieur jusqu’aux orteils. La douleur fulgurante peut également être accompagnée de déficits neurologiques (altération des réflexes ostéotendineux, diminution de la force ou altération de la sensibilité). Plusieurs conditions peuvent mimer une sciatique, par exemple :

  • Un syndrome musculaire (couramment un syndrome du piriforme et du petit fessier) 
  • Une dysfonction sacro-iliaque (un mouvement aberrant au niveau du bassin)
  • Un syndrome d’entrapement du nerf sciatique (une compression du nerf dans son parcours dans le membre inférieur)
  • Une hernie discale (blessure d’un disque lombaire engendrant une inflammation des racines nerveuses lombaires)
  • Une sténose lombaire (rétrécissement du canal vertébral au niveau du bas du dos)

Qu’est-ce que la chiropratique peut faire pour vous aider?

Le docteur en chiropratique est apte à évaluer et traiter un syndrome radiculaire ou ‘’sciatique’’ en plus de pouvoir prescrire et interpréter des radiographies si nécessaire. Lors de l’évaluation, des questions sur votre douleur comprenant la localisation, l’intensité, le mécanisme de blessure et etc vous sont posées en plus de faire un bilan global de votre santé comprenant vos antécédents de santé, vos médicaments, votre historique traumatique et etc. Toutes ses questions permettent au chiropraticien de diriger son examen afin de trouver l’origine de vos douleurs. À la suite de l’examen, il peut y avoir un traitement si le chiropraticien juge qu’il a toutes les informations pour entamer des soins bénéfiques et sécuritaires.

En quoi consistent les traitements?

Plusieurs avenues thérapeutiques peuvent être utilisés par le chiropraticien afin de soulager votre douleur. Pour commencer l’ajustement chiropratique ou manipulation articulaire qui a pour but de corriger un mouvement aberrant  au niveau d’une articulation. Il peut ou non y avoir un petit son, non douloureux, qu’on appelle une ‘’cavitation’’ due à l’échange de gaz au niveau d’une articulation. Les thérapies musculaires sont également très bénéfiques pour soulager la douleur. Le chiropraticien peut utiliser ses mains ou divers outils (par exemple un outil à percussion) afin de relâcher les tensions musculaires. L’électrothérapie peut également constituer une option thérapeutique. En effet, un courant électrique de faible puissance sur le parcours du nerf s’est avéré efficace pour diminuer l’intensité des sciatiques. Finalement, certains exercices et des étirements peuvent être prescrits par le chiropraticien afin d’améliorer la souplesse de certains muscles (piriformes, fessiers, ischiojambiers) ou pour permettre un meilleur glissement du nerf (nerve flossing).

Si vous pensez souffrir d’un syndrome radiculaire lombosacré ou ‘’sciatique’’ n’hésitez pas à consulter votre chiropraticien. Si vous avez des questions n’hésitez pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *