Kinésiologie

La KINÉSIOLOGIE

Kinésiologie Clinique Réseau Force-SantéLa kinésiologie a pris racine au cours des années 1990, avec un cumul important de données scientifiques. Ces dernières ont démontré qu’un mode de vie physiquement actif agissait comme un remède puissant afin de prévenir, voire de traiter une part des problèmes chroniques de santé, tels que l’hypertension artérielle, le diabète de type II, les maladies cardiovasculaires, le cancer, la dépression, l’anxiété, etc. C’est ainsi que l’activité physique a été reconnue, non seulement comme un bon moyen de maintenir et de retrouver une bonne forme physique, mais également comme moyen d’atteindre une saine santé globale. Ce fait a d’ailleurs permis l’émergence de la kinésiologie comme champs d’études au sein des universités.

Elle a exigé, au cours des dernières années, un encadrement et une surveillance des services offerts par les kinésiologues, car plusieurs facteurs et circonstances font en sorte qu’il peut exister un risque pour la santé et l’intégrité des individus qui pratiquent une activité physique. Afin de s’assurer d’un service professionnel de qualité auprès de la population, les kinésiologues se sont regroupés pour former la Fédération des kinésiologues du Québec (FKQ). Cette fédération exige de ses membres un diplôme universitaire, l’acceptation d’un code de déontologie, ainsi que la réussite d’un examen d’agrément leur permettant d’exercer leur profession. La Fédération accorde alors une confirmation de pratique au kinésiologue accrédité ayant satisfait à toutes ces exigences et lui accorde une assurance professionnelle. Elle exige, par la suite, de compléter un certain nombre de crédits de formation continue chaque année afin de garder ses compétences à jour.

« La kinésiologie est la science entourant la pratique de l’activité physique ainsi que les soins et traitements s’y rattachant. » Elle a pour mission « d’optimiser la performance motrice et les déterminants de la condition physique d’une personne, qu’elle ait ou non une condition particulière, par le biais de l’activité physique. Le but est l’autodétermination des clients à adopter un mode de vie physiquement actif sur une base régulière. » — Fédération des kinésiologues du Québec (FKQ).

Huit universités québécoises offrent actuellement le baccalauréat en kinésiologie, couvrant différents sujets et conférant aux personnes formées la possibilité d’assumer les tâches suivantes :

  • L’évaluation des déterminants de la condition physique;
  • Le counseling en matière d’activités physiques;
  • L’élaboration de programmes d’activités physiques;
  • La promotion de la pratique d’activités physiques;
  • La gestion de programmes d’activités physiques;
  • La recherche dans le domaine de l’activité physique et de la santé.

C’est en répondant à un réel besoin que le kinésiologue s’est établi en tant que « professionnel de la santé, spécialiste de l’activité physique, qui utilise le mouvement à des fins de prévention, de traitement et de performance. » — FKQ.

Considérant l’importance d’encadrer la pratique de la kinésiologie, la FKQ a déposé une demande en vue de créer un ordre professionnel auprès de l’Office des professions du Québec. Le processus suit son cours actuellement et la fédération devrait recevoir de la décision de l’Office d’ici le début 2018.

Par Gilles Drouin, Kinésiologue