Promotion massage

La kinésithérapie… Une spécialité de la massothérapie

La Kinésithérapie… Une spécialité de la massothérapie

Le terme kinésithérapie crée parfois beaucoup de confusion chez le client. Que fait le kinésithérapeute exactement? Quelle est la différence entre un kinésithérapeute et un kinésiologue?

En Europe, elle est le terme désignant la physiothérapie, au Québec la kinésithérapie est une spécialité de la massothérapie. Comme son nom l’indique, la kinésithérapie se veut être une thérapie par le mouvement. À l’aide de mobilisations passives ou actives, le thérapeute vise à redonner aux articulations un mouvement optimal et sans douleur.

Quand consulter en kinésithérapie?

La kinésithérapie se veut particulièrement efficace contre la douleur causée par des tensions musculaires ou des raideurs articulaires. Elle agit autant sur les douleurs engendrées par des positions statiques (ex : maux de cou chez une personne avec une job de bureau) que les douleurs causées par une surutilisation (ex : tendinite). Plus la condition sera prise en charge rapidement, meilleurs seront les résultats. Ne prenez donc pas votre mal en patience

Comment se déroule une séance de kinésithérapie?

Tout d’abord, avant la première séance, le client devra remplir un bilan santé afin de s’assurer qu’il n’y ait pas de contre-indications à l’intervention et que le thérapeute puisse bien prendre le client en charge.  S’en suit une évaluation posturale, un examen palpatoire, un bilan musculaire, articulaire et certains tests spécifiques au besoin. Le tout assurera le thérapeute d’offrir une intervention adaptée et sécuritaire au client et de référer à un autre spécialiste de la santé au besoin. En aucun cas le kinésithérapeute ne peut émettre un diagnostic.

Toutes séances de kinésithérapie débutent par un massage afin de bien réchauffer la musculature, activer la circulation sanguine et relâcher les tensions musculaires. S’en suit des mobilisations actives ou passives de l’articulation touchée. Les mobilisations se font de façon lente et dans une amplitude respectant le seuil de douleur du client. Il est très important de communiquer au thérapeute tout inconfort durant les mobilisations et de rester complètement relâché lors des mobilisations passives, car on recherche un mouvement de l’articulation sans contraction musculaire.

Une séance de kinésithérapie se conclue généralement par des conseils, des exercices d’hygiène posturale, des exercices de renforcement ou d’assouplissement au besoin, afin d’optimiser les résultats du massage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *