Les soins de plaies

Par Gaétane Tremblay, infirmière clinicienne

Table des matières

Comment nettoyer une plaie

Comment traiter une plaie

Quand consulter une infirmière ou un médecin

Parler des plaies m’amène à vous signaler que l’on se retrouve devant différentes catégories de plaies. Nous pouvons aller du simple petit bobo (exemple : éraflures en tombant, coupures mineures, brûlures minimes etc…), en passant par des blessures plus profondes.  

Souvent suite à une chirurgie, nous avons une plaie qui doit être traitée par l’infirmière et quand le stade de guérison est avancé, le proche peut continuer à appliquer les pansements recommandés par l’infirmière.

 Il y a les plaies de pression (aussi appelées : Escarre de décubitus) qui elles en plus d’avoir produit une lésion de la peau, atteint les tissus sous-jacents lorsque les tissus sont comprimés. Ce type de plaie est provoqué par le contact d’une partie osseuse (chevilles, coccyx, os iliaque etc.…,) avec une surface externe pendant une période prolongée : 2hrs et plus.

 Il ne faut pas oublier les plaies du pied diabétique.

Aujourd’hui, nous allons nous attarder sur les plaies que nous pouvons rencontrer dans notre quotidien. Quelque soit le petit bobo, il est important de bien le traiter afin d’éviter des complications comme l’infection ou une mauvaise cicatrisation.

Comment nettoyer une plaie

Le nettoyage aussi appelé désinfection, est essentielle et permet de déloger les débris et la saleté qui peuvent se loger dans une plaie. Ainsi, on évite la  prolifération de microbes dans la plaie qui pourraient causer son infection.

Le sérum physiologique (solution d’eau et de sel.9%d’eau saline) est le meilleur choix pour nettoyer une plaie. On peut trouver cette solution saline dans toutes les pharmacies.

Les antiseptiques (produits désinfectants) ne sont généralement pas recommandés car peuvent compromettent la guérison de la plaie.

Comment traiter une plaie

Utiliser un produit antibiotique sur la plaie après le nettoyage et avant de la couvrir.

L’antibiotique empêche la prolifération de bactéries qui pourraient s’y loger et causer de l’infection ou empêcher la cicatrisation. L’antibiotique empêche aussi le pansement d’adhérer à la plaie et les croûtes sèches de se former. L’antibiotique contribue à la formation d’un milieu humide, favorable à la cicatrisation.

Utiliser un pansement permet de protéger la plaie du milieu extérieur et favorise la guérison en gardant le milieu humide. Quant au choix du pansement, vous pouvez vous informer auprès de l’infirmière ou aux pharmaciens car il existe une panoplie de pansements.

Quand consulter une infirmière ou un médecin

L’infirmière : Évalue dans un premier temps, la plaie selon une échelle nommée :

« Braden »

  1. Évaluation de l’apparence de la plaie
  2. La dimension en (cm) au moins 1 à 2 fois/semaine
  3. L’état de la peau autour de la plaie
  4. L’exsudat (écoulement)
  5. Stade (Il existe plusieurs stades selon la gravité de la plaie)
  6. L’évolution (Faire 1 à 2 fois/semaine)
  7. Quand il y a débridement à faire (le débridement, sert à enlever les tissus nécrosés et les corps étrangers).
  8. Le traitement à adopter
  • Il est très important de vérifier les signes d’infection d’une plaie :
  • Les signes d’infection sont :
  • Inflammation
  • Rougeur
  • Chaleur
  • Douleur
  • Pus
  • Fièvre

Le médecin :  L’infirmière communique avec le médecin traitant concernant l’état de la plaie. Ce dernier va demander à voir le client, va communiquer avec l’infirmière pour que celle-ci puisse poursuivre le traitement selon une prescription médicale.

  1. Dans les cas de morsures animales ou humaines
  2. Plaies profondes, plaies ouvertes dont le saignement ne cesse pas
  3. Lorsqu’un objet pointu transperce la peau de façon très profonde
  4. Plaies accompagnées de douleurs importantes

Quand le vaccin contre le tétanos doit-il être donné ?

Quand le dernier vaccin contre le tétanos date de plus de 5 ans et lors de blessures plus problématiques.

Références

  • Perspective infirmière mars/avril 2017
  • Soins infirmiers de médecine et chirurgie (Tome 2 et 3) Chenelière
  • Précis de Gériatrie
  • Lecture de diverses pharmacies
  • Soins de plaies pour les infirmières

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *