Hypertension artérielle un malsilencieux

L’Hypertension artérielle , un mal silencieux!

L’hypertension artérielle, un mal silencieux ??

L’hypertension artérielle est un trouble généralement  asymptomatique qui se caractérise par une pression artérielle  anormalement élevée et persistante.

Il faut plus qu’une prise de pression pour diagnostiquer une hypertension artérielle(HTA).

Dans la majorité des cas, aucun signe n’accompagne l’HTA. Donc, de nombreuses personnes  sont  hypertendues sans le savoir.

 

Voici un exemple d’HTA : 145/95

145 : C’est la pression artérielle systolique (PAS) supérieure ou égale à

140 mm Hg

95 :   C’est la  pression artérielle diastolique (PAD) supérieur ou égale à

90 mm Hg

 

L’HTA est un important facteur de risque cardiovasculaire augmentant  le risque de :

  • l’infarctus
  • l’insuffisance cardiaque
  • l’accident vasculaire cérébral (AVC)
  • l’insuffisance rénale

 

  Qui peut être à risque ??

  • Les personnes de plus de 60 ans
  • Antécédents familiaux d’HTA
  • Les fumeurs (tabagisme)
  • Consommateurs excessifs d’alcool (ROOH)
  • Les sédentaires
  • Dyslipidémie (les gras contenus chez l’être humain)
  • Antécédents familiaux de maladie cardiovasculaire
  • Le stress

 

Est-ce qu’il existe quelques signes pouvant indiquer une HTA ??

  • Maux de tête (surtout le matin avec douleur qui descend dans la nuque)
  • Fatigue, somnolence
  • Palpitations
  • Vertiges
  • Bourdonnement dan les oreilles
  • Saignement de nez

 

Quel  est le traitement  ??

  1. Règles d’hygiène et diététique :
  • Diminuer l’apport en sel (NACL) 6g/jr maximum
  • Diminuer les graisses saturées (origine animale)
  • Perdre du poids si nécessaire
  • Augmenter les fruits et les légumes
  • Activité physique régulièrement (au moins 30min 3fois/sem.)
  • Diminuer l’alcool(ROOH)
  • Cesser de fumer

 

  1. Médication si nécessaire :
  • Antihypertenseurs
  • Inhibiteurs calciques etc.…

 

Important :

  • Le risque de troubles cardiovasculaires double pour chaque augmentation de 20mmHg pour la pression systolique et de 10mmHg pour la pression diastolique.
  • Traiter l’HTA, diminue de 35 à 40% le risque d’AVC.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *