Prendre soin de soi au travail

À toi qui travaille trop… Une question d’équilibre, de temps et de choix

Gary Lessard Ergothérapeute à la Clinique Réseau Force-SantéCarolanne Primeau Conseillère en Orientation

 

 

 

 

 

 

 

Par

Garry Lessard, Ergothérapeute

Carolanne Primeau, Conseillère en Orientation

Lorsque nous parlons de “ trouver l’équilibre ”, nous parlons souvent d’équilibrer vie professionnelle et vie personnelle. Par contre, nous ne parlons pas de celui à l’intérieur du travail. Nous imaginons souvent qu’il faut apprendre à affirmer davantage ses limites auprès de son employeur avant de s’épuiser. Néanmoins, chaque individu peut avoir du pouvoir sur son équilibre au travail en faisant des choix quotidiens, bien que cet “ équilibre “ soit continuellement en mouvement et qu’il soit influencé par l’environnement dans lequel le travaille se déroule.

 

Tout comme l’argent, le temps est une ressource qu’il faut gérer avec finesse. Il faut donc  budgéter efficacement pour ne pas devenir “dans le rouge”. Pour ce faire, nous pouvons nous poser les questions suivantes:

  • Combien de temps dois-je mettre pour mes obligations?
  • Combien de temps dois-je investir pour mes engagements?
  • Combien de temps libre je m’accorde pour absorber les imprévus et les autres tâches connexes?
  • Est-ce que le choix que je fais de mon temps a un impact sur les autres?
  • Est-ce que les autres ont un impact sur mon temps?

 

Pour faire le point sur sa situation au travail, nous pouvons prendre un temps d’arrêt sur notre propre perception de la notion de temps:

  • Est-ce que j’ai l’impression que le temps est ralenti et que je suis en état d’hypervigilance?
  • Est-ce que le temps passe trop vite puisque je suis en contrôle?
  • Est-ce que je suis comprimé dans le temps en raison de la charge de travail importante à faire dans des délais rapprochés?
  • Est-ce que je ne vois pas le temps passer parce que je m’accompli?
  • Est-ce que le temps s’arrête parce que j’ai frappé un mur?
  • Est-ce que je suis toujours entre deux temps où je dois attendre que des événements surviennent avant de poursuivre?
  • Ou bien est-ce que ma perception du temps est juste?

 

Nous pouvons également nous demander notre compatibilité face à notre environnement de travail:

  • Est-ce que je suis une personne qui a un tempo lent ou rapide en général?
  • Est-ce que je travaille dans le même type d’environnement que ma personnalité ou est-ce que je suis continuellement à contre sens?

 

Aussi, nous pouvons nous arrêter pour nous questionner sur les besoins qui se cachent derrière nos choix:

  • Quelles sont les raisons qui motivent le choix que j’accorde au temps?
  • Est-ce que je me surcharge parce que je crois que la société le demande?
  • Est-ce que je veux éviter quelque chose, quelqu’un ou m’éviter?
  • Est-ce que j’ai de la difficulté à faire des choix?
  • Est-ce que mon besoin d’accomplissement passe avant le reste?

 

Nous ne pouvons pas toujours aimer l’ensemble des tâches que nous réalisons dans notre travail, par contre, il devrait y avoir une plus grande portion de ce que nous aimons faire.

  • Est-ce que nous devons commencer par faire les choses que nous aimons moins faire en premier, pour peut-être avoir moins de temps à faire ce que j’aime pas la suite?
  • Ou encore faire ce que j’aime au détriment de ce qui est davantage prioritaire?
  • Comment arriver à un équilibre qui me convient dans tout ça?

 

Prends le temps de faire le point sur ta situation, à toi qui travaille trop…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *