À la découverte du fascia

Par Maxime Brûlé-Chenel, masso/kinésithérapeute

 

Lorsqu’on prend le temps de feuilleter différents livres d’anatomie on peut en apprendre beaucoup sur le fonctionnement de notre corps. On y parle régulièrement des os, des articulations et des muscles. Toutefois, une structure est souvent ignorée, car encore peu comprise. Pourtant celle-ci permet la connexion entre toutes les autres : le fascia

Mais qu’est-ce que le fascia?

Les fascias sont des tissus qui enveloppent l’ensemble de nos muscles, groupes musculaires, tendons, os, nerfs, artères… Ils sont en quelque sorte un «Saran wrap » entourant les tissus, leur permettant ainsi de garder leur forme et leur position. De plus, les fascias servent à unir ou séparer différentes structures et se relient entre eux formant une grande toile connectant notre corps de la tête aux pieds. Aucune partie du corps n’est complètement indépendante des autres. C’est donc dire qu’une restriction des fascias au niveau du mollet peut aller altérer le bon fonctionnement de l’épaule.

Quels sont les rôles du fascia?

– Structurel : Il permet de donner aux muscles et organes leur forme

– Support : Permets de tenir les différentes composantes du corps humain toutes ensemble

– Protection : Il entoure les différentes structures, permettant d’amortir les chocs

De quoi le fascia est-il composé?

– Eau : C’est la principale composante du fascia. Environ le deux tiers de nos réserves d’eau se retrouve dans les fascias. Il est donc particulièrement important de bien s’hydrater avant et après les avoir travaillés.

Collagène : Protéine qui vient donner aux fascias leur solidité permettant ainsi aux structures du corps de maintenir leur forme.

Élastine : Protéine qui, comme son nom l’indique, donne aux fascias une élasticité leur permettant de reprendre leur forme initiale suite aux mouvements.

Comment les fascias nous affectent-ils?

Les fascias sont façonnés par le mouvement. Lorsqu’on bouge, l’orientation des fascias permet aux différentes couches de fascias de glisser les une sur les autres permettant ainsi un mouvement fluide. Cependant, lorsque des adhérences se forment à l’intérieur de ceux-ci, suite à une blessure ou une mauvaise posture prolongée par exemple, la qualité de ce glissement est diminuée provoquant ainsi une restriction dans le mouvement.

De plus, les nerfs sensitifs sont situés au niveau des fascias. C’est donc dire que s’ils ne sont pas libres de restrictions, ils peuvent être cause de douleurs.

Vous-être vous déjà sentis pris comme dans un pain, pris dans votre propre corps ou ressenti l’impression d’être dans un gilet une taille trop petite pour vous? Si oui, ce sont souvent des signes de restrictions au niveau fascial.

Si tel est le cas, je suggère de consulter un professionnel offrant les services de massage des tissus profonds ou relâchement myofascial.  Pour une description de ces soins, je vous invite à consulter mon article. Pour les mois d’avril et mai 2017, profitez du soin massage des tissus profonds/relâchement myofascial 60 minutes au coût de 55$!

Pour les plus curieux d’entre vous, je vous suggère fortement la vidéo promenade sous la peau du Dr Jean-Claude Guimberteau. C’est un chirurgien français qui à l’aide des plus récentes technologies médicales, nous permet de voir ce qui se passe sous notre peau, et ainsi d’en apprendre davantage sur les fascias.

Bon visionnement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *